L'île de Shikoku

japon




henro maShikoku est la plus petite des quatre grandes îles de cet archipel de légendes qu’est le Japon. Île sauvage et rurale située au sud de la péninsule, entre la mer intérieure de Seto et le Pacifique, ce territoire au relief accidenté est divisé en quatre régions d’où son nom : « shi » signifiant quatre et « koku » provinces.

Elle est célèbre pour son pèlerinage circulaire des quatre-vingt-huit temples dont le pèlerin parcourt les 1400 kilomètres dans le sens giratoire des aiguilles d’une montre. Cette circumambulation sur les traces de Kûkai, dont le nom posthume est Kôbô Daishi, peut aussi être effectué dans le sens inverse pour les plus aguerris.

À travers les quatre provinces de l’île, les pèlerins se déplacent d’un temple à l’autre pour accéder à l’Éveil, cet état où, pour les bouddhistes, l’esprit est unifié à l’univers. La première préfecture traversée, Awa, actuellement nommée Tokushima-Ken, correspond à l’Éveil et est censée éveiller l’esprit du Bouddha via les 23 premiers temples visités. La deuxième, Tosa, l’actuel Kôchi-Ken comporte 16 temples et correspond à l’Ascèse, autrement dit à la voie de l’austérité pour aiguiser l’esprit et l’amener à s’ouvrir à de plus hauts niveaux de conscience. La troisième, Iyo, l’actuel Ehime-Ken, se compose de 26 temples et mène les pas du pèlerin sur le chemin de l’Illumination. Enfin, la quatrième province, Sanuki, l’actuel Kagawa-Ken et ses 23 temples, symbolise l’entrée dans le Nirvana.


Cette géographie extérieure de Shikoku est à mettre en correspondance avec le cheminement intérieur vécu par le pèlerin, sa progression intime, sa métamorphose ontologique. Par analogie, les éléments de cette topographie sont semblables aux différents niveaux de conscience de l’Homme en quête de l’Illumination, aux nouvelles dimensions qui se dévoilent progressivement à lui-même au gré de son avancée vers le temple 88.

4 commentaires:

  1. Vous avez éveillé en moi une merveilleuse envie d'ailleurs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Le coeur parle au coeur dès lors qu'ils se rencontrent..." (anonyme du XIIIe siècle)
      Merci à vous !

      Supprimer
  2. MERCI pour ce "bivouac" .. Vous avez réveillé et ensoleillé ma journée .
    Chantal

    RépondreSupprimer
  3. MERCI à vous Chantal d'avoir partagé le temps de ce bivouac à Shikoku !

    RépondreSupprimer